JEANNE LE BER: OUVERTURE DU PROCÈS DIOCÉSAIN (28 OCT. 2015)

verrière-JLB-pr-carte

Nous vous avions déjà parlé de Jeanne Le Ber, la recluse de Ville-Marie (voir plus bas le lien sur VMEx). Le 28 octobre 2015 a eu lieu l’ouverture officielle du procès diocésain de la cause de Jeanne Le Ber à la chapelle Notre-Dame du Sacré-Coeur de la Basilique Notre-Dame.

Christian Lépine, l’archevêque de Montréal, a présidé la liturgie de la Parole donnant le coup d’envoi d’une grande attente. Pour cet événement ecclésial hors de l’ordinaire, il avait convié les membres de la Commission historique qui ont patiemment colligé les pièces du dossier, les membres du Tribunal diocésain, des membres de communautés religieuses notamment des religieuses de la Congrégation de Notre-Dame ainsi qu’un petit groupe de Recluses Missionnaires sans oublier quelques amis et familiers de la vie et de la spiritualité de Jeanne la recluse.

Comme on peut s’en douter, le processus canonique menant à la reconnaissance et à la recommandation positive d’une vie personnelle vouée à la sainteté n’est pas simple.

De prime abord, il a fallu le travail émérite de soeur Monique Tremblay, c.n.d., faisant office de postulatrice de la cause. S’en est suivi la mise sur pied d’une commission historique composée de Roland Litalien, p.s.s., de Réal Lévesque, p.s.s. afin d’en étudier le dossier.

Ce dossier piloté de main de maître par soeur Monique Tremblay qui a pu compter sur la collaboration de l’archiviste de la Maison Mère de la Congrégation Notre-Dame, soeur Marguerite L’Écuyer, c.n.d., ainsi que de l’archiviste du Musée Marguerite-Bourgeoys, Stéphan Martel. Sans oublier, soeur Hélène Tremblay, c.n.d., décédée en février dernier ainsi que soeur Denise Malo, c.n.d., qui lui a succédé au bureau Jeanne Le Ber.

L’archevêque de Montréal, Christian Lépine, a instauré et nommé les six membres du Tribunal dont le mandat est d’évaluer et de soupeser la solidité du dossier qui leur est soumis afin de l’acheminer jusqu’aux instances romaines, c’est-à-dire la Commission de la Cause des saints qui après étude du dossier recommandera ou non l’accession de la recluse de Ville-Marie au titre de vénérable. Première étape vers une possible reconnaissance vers la sainteté. Mais allons-y une étape à la fois.

Pour ceux et celles qui ne sont pas familier avec ce genre de processus ecclésial menant à la reconnaissance des vertus héroïques d’un membre de l’Église, précisons que ce tribunal diocésain après avoir pris connaissance du dossier établit par la commission historique procédera à un audit d’un certain nombre de personnes inspirées encore aujourd’hui par la spiritualité de Jeanne Le Ber avant d’acheminer le tout à Rome. VILLE-MARIE EXPRESS vous tiendra au courant de tout développement ultérieur au fur et à mesure où l’information sera connue.

_________________________________

EN COMPLÉMENT

http://reclusesmiss.org/wp/ouverture-de-la-cause-de-jeanne-le-ber/

http://www.cnd-m.org/fr/jeanne_le_ber/biographie1.php

http://ville-marie-express.quebec/index.php/2015/10/04/jeanne-le-ber-1662-1714/

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *