PARIS/13 NOVEMBRE 2015

826548-tweet-jean-jullien-peace-for-paris

(La tour Eiffel à l’intérieur du pictogramme de la Paix)*

fluctuat-nec-mergitur

(La devise de la ville de Paris: Fluctuat nec mergitur / Il est battu par les flots mais ne sombre pas)

10_7MmN8

(Petit clin d’oeil à la devise de Paris dans une des célèbres aventures du petit Gaulois)

______________________________________

La rédaction de VILLE-MARIE EXPRESS ne peut rester insensible aux multi-attentats perpétrés vendredi soir 13 novembre à Paris et Saint-Denis. Les liens qui nous unissent à plusieurs amis Français ne sont que plus ressoudés par ce genre de drame.

Nous compatissons à notre manière non seulement avec les familles éprouvées mais avec tout le peuple français et avec la République atteinte en plein coeur une seconde  fois en cette année 2015.

___________________________________

« UNE CERTAINE IDÉE DE LA FRANCE »

« Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France. Le sentiment me l’inspire aussi bien que la raison. Ce qu’il y a en moi d’affectif imagine naturellement la France, telle la princesse des contes ou la madone aux fresques des murs, comme vouée à une destinée éminente et exceptionnelle. J’ai d’instinct l’impression que la Providence l’a créée pour des succès achevés ou des malheurs exemplaires. S’il advient que la médiocrité marque, pourtant ses faits et gestes, j’en éprouve la sensation d’une absurde anomalie, imputable aux fautes des Français, non au génie de la patrie. Mais aussi, le côté positif de mon esprit me convainc que la France n’est réellement elle-même qu’au premier rang: que seules de vastes entreprises sont susceptibles de compenser les ferments de dispersion que son peuple porte en lui-même; que notre pays tel qu’il est, parmi les autres, tels qu’ils sont, doit, sous peine de danger mortel, vise haut et se tenir droit. Bref, à mon sens, la France ne peut être la France sans grandeur. »

  Charles de Gaulle, Mémoires de guerre, tome 1, Plon, 1954.

___________________________________

https://www.youtube.com/watch?v=o8uRawU7B2E

___________________________________

* Le lundi 16 novembre 2015, à Ici Radio-Canada Première (radio), on a fait référence à ce dessin en décrivant une tour Eiffel insérée à l’intérieur du légendaire pictogramme de la paix. D’autant plus intitulé PEACE FOR PARIS, il n’y avait aucune ambiguïté possible sur la manière de percevoir visuellement le propos de l’auteur du dessin. Je concède que j’étais dans le champ. Mais dans les circonstances de ce drame qui m’habitait, j’y voyais, tout de même, une tour Eiffel ciblée. Peut-être, ai-je vu ce même dessin mais modifié et qui prenait l’allure d’une tour Eiffel insérée à l’intérieur d’une mire. Je me mets en recherche. GILLES GUY.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *