LA RUELLE BEAU DOMMAGE

 

150622_kd48y_le1518-beau-dommage_sn1250

(La murale reproduit à l’identique ou presque la photo-pochette du premier album de Beau Dommage de 1974*: photo de la murale l’arrondissement Rosemont-Petite-Patrie)

* Je précise à l’identique ou presque puisque fenêtre oblige, il était impossible pour les muralistes de masquer la fenêtre de la maison qui donne sur le côté de la ruelle.

_______________________________________

C’est le lundi 22 juin 2015, que l’arrondissement Rosemont-Petite-Patrie a rendu hommage à la formation musicale Beau Dommage. D’abord en nommant une ruelle au nom du groupe et en imageant le tout par le dévoilement d’une murale reproduisant la photo-pochette de leur premier album en 1974. Accompagné des sept membres du groupe, le maire de l’arrondissement, François William Croteau a procédé à l’inauguration officielle.

La murale est l’œuvre de Jérôme Poirier, artiste-peintre et sculpteur originaire de Rosemont. La murale a requis l’équivalent de deux cents heures de travail. Travail colossal partagé entre le muraliste en chef et deux assistantes, Geneviève Boudreau et Sylvie Caya.

(Source d’information première: le site web de l’arrondissement Rosemont-Petite-Patrie; Source seconde: ICI Radio-Canada Première)

________________________________________

C’est dans cet album éponyme que l’on retrouve la célèbre chanson d’allure printanière et estivale Tous les palmiers dans laquelle est mentionnée le fameux 6760 St-Vallier, Montréal. Par le fait même de cette inauguration et de cet honneur, l’on a pu mettre fin à une très grande énigme.

En effet, tous les amateurs de Beau Dommage ont âprement discuté et débattu pour savoir si c’était bien 6760 ou 7760, car à l’écoute de la pièce ce n’était pas toujours évident. La preuve irréfutable est toute simple. La rue St-Vallier ne se prolongeant pas vers le nord plus haut que la rue Jean-Talon, il est techniquement impossible qu’existe une adresse civique 7760 St-Vallier! Et vlan!

À tout seigneur tout honneur la plage musicale Tous les palmiers sera la première du groupe qui figurera dans la rubrique Montréal en chanson. La première et non la dernière puisque s’il y a un groupe ou un interprète qui a chanté énormément Montréal, c’est bien Beau Dommage.

MONTRÉAL EN CHANSONS

De tout temps, les artistes et chansonniers ont chanté un coin de pays, une région particulière mais aussi et surtout les villes. Cette rubrique Montréal en chansons mettra à la disposition de nos lecteurs et lectrices une discographie sélective de chansons qui expriment non seulement Montréal mais aussi ses rues, ses quartiers et surtout ceux et celles qui l’habitent. En guise de première capture de chanson, VILLE-MARIE EXPRESS vous offre cette pièce composée et interprétée par Éric Charden (1970) tout simplement intitulée Montréal.

Paroles

Dieudonné vit dans les montagnes/Son fils est parti pour Montréal/Comme ses vieux arbres il rougit/Le sang de son sang à la ville est parti

Na, na, na, na/Perdu dans Montréal/Na, na, na, na/Il oublie les montagnes/ Na, na, na, na/Perdu dans Montréal/Na, na, na, na/Il oublie toute sa vie

Ford Mustang rue St-Laurent/Il regarde passer les gens/Bric à brac il veut tout faire/Quand soudain il pense à son vieux père

Reprise du refrain

Valérie rue Ste-Catherine/Un coup de soleil dans un film/La liberté c’est plus fort que lui/Un jour Montréal aura grandi

Reprise du refrain